Album photo

  • 1
  • 2

Marre des trous de Gembloux!

 

Madame, Monsieur, 

Lors de notre passage dans votre village, notre équipe a constaté plusieurs trous dans certaines rues de votre quartier. DéFI Gembloux a communiqué (photos à l’appui) la localisation de ces situations problématiques auprès de l’administration communale afin que celle-ci puisse réparer ces anomalies dans les plus bref délais.

DéFI Gembloux considère qu’avoir des rues et des trottoirs en bon état est un minimum
pour assurer la sécurité de tous les usagers et une mobilité optimale
dans notre commune et d’ainsi améliorer votre quotidien.

D’ailleurs, dans le contrat de confiance que nous passerons avec les habitants pour la prochaine mandature communale, nous proposons la création d’un service de réparation express qui interviendra sur simple demande des habitants.

Lire la suite...

La politique, c’est également faire de la prévention




Notre Chef de File, Carlo Mendola Laurent Katz, respectivemetn Président et vice-Président de section étaientt ce matin, en gare de Gembloux pour une distribution de préservatif. Une action qui tient à coeur à Carlo puisque c’est la 10 ème fois que DéFI Jeune distribuait des préservatifs en Gare de Gembloux.

Lire la suite...

INTERVIEW D'OLIVIER MAINGAIN " DéFI, c'est le libéralisme social ! "

OM DéFIOlivier Maingain, président de DéFI, a livré un entretien au quotidien Le Soir au sujet des idéaux et engagements fondamentaux de DéFI. Il était également l’invité de Matin Première – RTBF ce jeudi 25 janvier. Voici les temps forts.

DéFI est sur le point de se munir d’une Charte énonçant 106 engagements fondamentauxet revendiquant le concept de libéralisme social.

Olivier Maingain présentera le texte aux militants lors du Congrès de Nouvel an ce dimanche 28 janvier à Schaerbeek.

Le libéralisme social, l’ADN de DéFI

Lire la suite...

DéFI dénonce la réforme wallonne et les discriminations qu'elle génère

Enfants Allocations familialesL’avis du Conseil d’Etat rendu sur le projet de réforme des allocations familiales en Wallonie démontre pour DéFI à quel point la défédéralisation de cette matière a été une erreur historique et cette aberration des partis francophones lorsqu’ils ont négocié la sixième Réforme de l’Etat en 2011, renonçant à cet engagement solennel datant du 19 décembre 2002, et confirmé jusqu’en 2009, au cours duquel ceux-ci avaient déclaré leur refus d’entrer dans tout débat institutionnel de type communautaire et de porter atteinte aux droits des francophones.

Lire la suite...