Interpellation citoyenne sur le projet d’implantation de Recumas à Mazy

mazypanoramaCe mercredi 3 mai 2017, à 19h, DéFI Gembloux, par la voix d’Amaury Alexandre, interpellera le collège communal au sujet du projet d’implantation d’une usine de traitement des déchets plastiques par la Sprl Recumas sur le site des anciennes marbreries de Mazy.

Nous invitons les Mazyciens et tous les Gembloutois qui le désirent à venir soutenir notre action afin de montrer que la mobilisation continue.

Voici le texte déposé auprès de la commune :

Interpellation citoyenne concernant le projet d’implantation d’une usine de traitement des déchets plastiques par la Sprl Recumas sur le site des anciennes marbreries de Mazy

Conseil communal de Gembloux du 3 mai 2017

Le 15 février dernier, s’est tenue à Mazy une réunion rassemblant de nombreux citoyens mazyciens, bossiérois, plus largement de Gembloux et de Jemeppe-sur-Sambre. Tous sont inquiets de voir le site des anciennes marbreries de Mazy devenir une usine de traitement des déchets plastiques, et ce même si l’on peut saluer ce type d’initiatives de manière générale. Je ne reviens pas sur les détails de la réunion ni du projet puisque ceux-ci sont, je pense, bien connus de l’ensemble du collège et du conseil communal.

Au delà du projet d’implantation de la Sprl Recumas sur le site des anciennes marbreries de Mazy, quelles sont les possibilités de reconversion de ce site envisagées par la commune compte tenu des demandes des mazyciens de conserver le caractère rural et résidentiel du site ?

On sait que le plan de secteur place le site en zone mixte qui permettrait donc l’implantation d’une activité industrielle légère.

Mais que prévoit le schéma de structure pour le site des anciennes marbreries ? Est-il envisageable, par exemple, de reconvertir le site en parc avec une plaine de jeux pour les enfants (école voisine du site) ou d’envisager le rachat du terrain par Natagora comme cela a été évoqué lors de la dernière réunion à Mazy ?

Enfin quelles étaient, le cas échéant, les modifications envisagées au schéma de structure concernant le site, et, à la lumière de la mobilisation des Mazyciens, quelles pourraient être les nouvelles modifications envisagées par la commune ?